SOUND CULTURES

« Femmes et Diversités », le visage de la scène indépendante au Maghreb et au Moyen-Orient

Zaynab
Photo de couverture par : Zaynab
Écrit par : Pablo Borchi
Publié 02 Jun 2021
7 min de lecture

Ce n'est pas un secret, les femmes du monde entier doivent travailler deux fois plus dur pour obtenir la même reconnaissance que leurs pairs masculins, et l'industrie de la musique n'est pas une exception. L'étude récente « Be the change : Les femmes dans la musique en 2021 » montre qu'environ 81 % des femmes interrogées sont d'accord. C'est également le cas au Moyen-Orient comme au Maghreb, où il est courant que les artistes féminines ne prennent pas part au mouvement #MeToo par crainte de représailles de la part d'autres membres de la scène musicale. Cependant, il existe une scène florissante d'artistes indépendantes travaillant dur pour réaliser leurs rêves et développer leurs carrières musicales, ce qui aurait été difficile à imaginer même deux ans auparavant.

Depuis l'âge d'or du cinéma égyptien, les maisons de disques du Moyen-Orient se sont beaucoup concentrées sur la production de pop arabe. Cependant, le développement du numérique à travers la région et les changements sociaux découlant du Printemps arabe ont ouvert les portes à la nouvelle scène de musiques alternatives. Cette ouverture a permis la création de lieux où la jeune génération pouvait exprimer sa liberté sans se soucier des attentes et exigences du grand public, permettant aux femmes de travailler à leur manière. Au milieu des années 2010, l'avènement des plateformes de diffusion de musique dans la région a permis de révéler un grand potentiel musical devenu depuis une industrie à part entière. Des sociétés comme Believe ont joué un rôle actif en aidant ces musiciennes à passer de la gestion de leur carrière façon petit label indépendant à une opération efficace qui peut atteindre les marchés de la musique du monde entier.  

Aujourd'hui, la musique arabe connaît une grande vague de créativité, de diversité et de professionnalisme qui va sûrement laisser une empreinte sur les sons de la pop mondiale. Nous pouvons constater ce phénomène dans le nombre croissant d'artistes féminines indépendantes qui réussissent à consolider leur place dans l'industrie. Voici un exemple de 10 artistes, dont les styles varient de la musique électro avant-gardiste de niche aux artistes ayant lancé leur carrière dans des télé-crochets régionaux. 

Zaynab

Zaynab  (Maroc) est une chanteuse qui est apparue pour la première fois dans l'industrie musicale grâce à des shows télévisés tels que X-Factor et la 9e saison de la Star Academy Arabia. Après une période silencieuse, elle a annoncé son grand retour l'année dernière. En 2021, elle revient sur le devant de la scène avec son dernier succès « Kifi Kif Nass ». Une chanson et une vidéo qui prouvent que son apparence travaillée et son aura pop ne minimisent en rien son image de femme forte et indépendante.

« Les femmes doivent toujours se battre pour profiter de meilleures conditions, de meilleurs salaires et pour lutter contre l’objectification sexuelle » - Zaynab 

Maritta Hallani

Bien qu'elle ait d'abord été connue dans le monde de la musique en tant que fille du célèbre chanteur Assi El Hallani, Maritta (Liban) a su construire sa propre carrière, rassemblant plus de 3M d'abonnés sur Instagram et recevant également une belle série de récompenses. Son style met également en exergue sa propre ambiance locale sur des sons pop internationaux, conférant un style hybride propre à sa musique. Préparez-vous à être emporté(e) par une ambiance ensoleillée méditerranéenne syncopée et contagieuse. 

Nesma Mahgoub

« Il y a un avantage à l'autoproduction [...]. Personne ne peut vous dire ce qu'il faut faire ou ne pas faire. Je suis totalement libre de choisir les chansons que je veux et de les produire quand je veux. », Nesma Mahgoub 

Nesma Mahgoub  (Égypte) est une chanteuse qui a gagné en notoriété après avoir remporté la 8e édition de Star Academy Arabia, ce qui lui a ensuite permis d'être choisie pour chanter la version arabe de la chanson « Libérée, Délivrée » du film « Frozen » de Disney. Quand elle crée sa propre musique, comme dans « Kol Shams W Liha Del », elle possède ce talent unique et frais de mêler les percussions et mélodies du Moyen-Orient aux rythmes funky pour créer un groove incroyable difficile à trouver ailleurs. 

Sandy

Depuis qu'elle est sortie d'une impasse musicale il y a quelques années, Sandy (Égypte) a connu un grand succès dans les palmarès musicaux égyptiens. Le succès de son dernier single « Ezayak Elnaharda » en est la preuve. Elle a mentionné par le passé que son éducation musicale est pétrie d'influences très variées, allant de Amr Diab ou Samira Saeed, jusqu'à Michael Jackson ou même Metallica. Sa sensibilité musicale et sa longue carrière pourraient expliquer le style si frais et unique de son style pop égyptien. Elle est en effet capable de mélanger harmonieusement les sons traditionnels de la darbouka aux nouvelles tendances hip-hop. 

« Comme j'ai commencé très jeune dans cette industrie, je n'ai jamais vraiment pu imposer ma vision artistique [..] Mais j'ai réussi à arriver où j'en suis aujourd'hui en ne perdant jamais de vue mes objectifs, en croyant en moi-même, en n'abandonnant jamais, et en sélectionnant les personnes avec qui je travaille », Sandy 

Blu Fiefer

« Si je voulais faire partie d'une industrie musicale autre que la pop arabe, je devais la créer moi-même  », - Blu Fiefer 

Blu Fiefer (Liban) est connue pour avoir su reprendre les sons emblématiques des productions façon Timbaland et Nelly Furtado des années 2000 afin de les remettre au goût de 2021. Après avoir rencontré le succès grâce à ses premiers albums chantés en anglais, elle se sert de son dernier single et de son dernier clip « Sint el Ew » pour chanter en arabe et ainsi explorer un son plus local qui se concentre sur les mélodies et percussions du Moyen-Orient, un style déjà intégré dans la palette musicale de Timbaland. Blu est l'une des très rares artistes hip-hop féminines autoproduites, elle a récemment fondé son propre label de production Mafi Budget.

Najwa Farouk

Najwa Farouk (Maroc) est l'une de ces auteures-compositrices avec le don de pouvoir communiquer de façon intime avec son public et de le faire même si elle chante sur une scène devant des milliers de personnes. C'est probablement la raison pour laquelle sa reprise épurée de « Mawjou3 galbi » a cumulé plus de 80 millions de vues depuis sa sortie en 2017. Elle a plus récemment sorti des titres, comme « DAMAA »,, qui élargissent ce son emblématique à des musicalités plus proches des auteurs-compositeurs espagnols tels qu'Alejandro Sanz. Ce nouveau style nous laisse rêver à l’idée de la puissance musicale qui pourrait naître de la collaboration de ces deux artistes.

Nada

Nada (Maroc) pose également l'empreinte de son propre style local sur la musique mondiale. Le caractère unique de ses influences semble s'orienter vers les classiques indé tels que Coldplay et aussi vers le rock français agrémenté d'un style d'écriture façon Billie Eilish. Gageons qu’on continuera à entendre parler de cet espoir prometteur, qui a déjà remporté le Prix AFRIMA de la meilleure artiste féminine en Afrique du Nord en 2019.

Shébani

« En tant qu'artiste indépendant, vous devez vous soucier de tout : image de marque, réseaux sociaux, site Web, sans relâcher la pression. Tout cela perturbe votre travail » Shebani 

Shébani (Irak, Emirats Arabes Unis) est une chanteuse et productrice qui, en quelques années seulement, est passée de l'intimité de sa chambre à chanter des reprises sur YouTube pour se retrouver en première partie du concert de Jorja Smith à Dubaï devant des milliers de personnes. Inspirée par la nouvelle esthétique sonore RnB britannique, chaque nouvelle sortie révèle une évolution plus large de sa personnalité artistique, sans perdre toutefois l'esprit romantique intime que l’on peut ressentir, étendu(e) tard le soir dans sa chambre à rêver d'amour. Ce qu’on préfère chez elle, c'est le fait que chaque nouveau morceau laisse transparaître une voix intérieure de plus en plus puissante, qui exprime ses sentiments avec une intensité sans cesse renouvelée. 

POPYTIRZ

« Je suis aussi hybride que la vie que j'ai vécue jusqu'à présent et que la musique que j'ai sincèrement aimée. », POPYTIRZ 

POPYTIRZ (Tunisie) est une artiste qui donne au rap contemporain une ambiance ultra cosmopolite, dans laquelle se mélangent des paroles trilingues, des accords néo-soul et de mélodies arabes, et où l'électro leftfield se combine aux nouveaux rythmes trap. Le son et l'esthétique visuel de ses clips peuvent nous faire penser qu'il s'agit d'une artiste de niche, mais en y regardant de plus près on s’aperçoit qu'elle peut se vanter d'utiliser des références musicales variées qui lui permettent de se connecter à un public tendance dans le monde entier.