SOUND CULTURES

Notre sélection d'artistes germanophones à suivre en 2022 !

Rote Mutze Raphi
Photo de couverture par : Rote Mutze Raphi
Publié 24 jan 2022
8 min de lecture

Le pays qui a offert au monde Kraftwerk, Milky Chance, Nina Hagen, Nico ou encore Scorpions a toujours figuré dans le top 5 mondial des marchés musicaux ces 20 dernières années. Et cette tendance ne s'affaiblit pas : l'Allemagne a été le 4e plus grand marché musical au monde en 2020.

Malgré la Covid, le marché local allemand a connu une augmentation de 9 %, pour atteindre 1,79 milliard d'euros de chiffre d'affaires. Le streaming numérique a représenté 71,5 % de la part de chiffre d'affaires, pour un total de 138 milliards de lectures en streaming. Ce chiffre est passé à 165 milliards en 2021. De plus, la consommation de musique est très locale : lorsque l'on étudie le chiffre d'affaires généré en 2020 par les 100 premiers singles et 100 premiers LP dans les classements annuels, on peut noter que plus de 60 % de ce chiffre d'affaires provient des artistes nationaux.

Pour vous informer sur l'actualité brûlante de la scène musicale en Allemagne, Suisse et Autriche, du point de vue de Believe, nos équipes locales ont préparé une liste d'artistes qui se sont démarqués en 2021, à surveiller de près en 2022 !

Felicia Lu 

À seulement 24 ans, Felicia Lu a déjà une grande carrière derrière elle. Née à Salzbourg (Autriche), elle est devenue célèbre en arrivant en finale de l'émission de talents de RTL, Rising Star, en 2014. Elle a surfé sur la notoriété de l'émission pour sortir son premier single, « Cold Feet ».

Après les singles « Lost at Night » en 2015 et « Hurt So Good » en 2016, son quatrième single « Red Zone » est sorti en 2017. La même année, elle a participé à un concours de chant national pour représenter l’Allemagne à l’Eurovision, ce qui l’a fait connaître d’un plus large public. Bien que son premier EP « Untiltled » soit sorti en 2019, elle part la suite enchainé les singles après avoir signé avec le label Global Rockstars.

2021 a été sa grande année : elle a sorti 9 singles, dont « Oh No », « I Love Me » ou encore « Pay », qui ont recueilli plus de 1 million de lecture en streaming chacun, et un nouvel EP « Relations ».

Felicia Lu a commencé l'année en beauté : en plus du morceau pop « Dear Karma » publié en janvier, l'artiste a été invitée par Apple Music à créer une piste au Dolby Atmos Studios à Vienne. Un événement enthousiasmant pour ses fans et pour tous les amateurs de musique !

01099 

Derrière cette chaîne de chiffres intrigante, qui n'est en fait que le code postal de Dresde, se cache un collectif de rappeurs et de producteurs, composé de Gustav, Paul, Dani et Zachi. Ces quatre garçons dans la vingtaine, qui se sont rencontrés au lycée et étaient musiciens dans un orchestre, ont créé 01099 en 2018.

En 2019, ils ont sorti plusieurs titres parodiques sur des sons hip-hop ou électro. Leur sens de l'humour a fait mouche avec « Skyr », leur premier vrai succès. Issu de l'EP éponyme, ce titre de cloud rap est à la fois un hymne absurde au yaourt islandais et un moyen de se moquer gentiment de l'omniprésence des ad libs dans le hip-hop moderne (skrrt skrrt !).

En 2020, ils ont profité de leur premier album, « Morgensonne », pour s’éloigner un peu de la parodie, avec des morceaux dans lesquels ils se montrent plus mélancoliques et sérieux.

Le groupe a signé avec Groove Attack en 2021, et le titre « Frisch » s'est hissé à la 36e place dans les classements allemands, en cumulant des millions de lectures en streaming (actuellement, 47 millions d'auditeurs). Le groupe a remporté le même succès avec les singles « Durstlöscher » et « Dies & Das », classés au 17e et 19e rangs respectivement.

En 2022, les quatre amis pourraient bien surprendre à nouveau la scène du rap allemand : ils viennent d'ailleurs de le prouver avec « Jacke Zu », leur premier single de l'année.

Anaïs  

Avec la sortie de son premier single en été 2020, Anaïs est une nouvelle venue sur la scène musicale allemande. Mais la pop alternative aux notes électroniques de cette jeune artiste attire un public de plus en plus important. Originaire de Hanovre, elle a commencé à composer sa musique pendant le confinement de 2020.

Après « My World So Blue », elle a repris le tube d'Ant Saunders, « Yellow Harts », avec le producteur danois Dillistone. Cette version électro-pop a récolté des millions de lectures en streaming sur YouTube et Spotify. Dans un domaine très différent, elle a sorti la balade mélancolique « Man Man » peu après et a à nouveau touché plus d'un million d'auditeurs.

Anaïs ne chante qu'en anglais dans ses titres pour le moment, mais dans les vidéos qu'elle publie sur les réseaux sociaux, on la voit chanter en allemand et en français également. Espérons qu'elle sortira au moins un single dans l'une de ces langues en 2022, pour lui offrir l'exposition internationale qu'elle mérite.

Fabian Wegerer

Fabian Wegerer est un artiste autrichien âgé de 24 ans, qui s'est découvert une passion pour la musique dès son plus jeune âge. Après avoir pris des leçons de chant, de guitare et de clavier, il a monté son premier groupe et à commencer à se faire un nom en publiant des reprises sur YouTube.

En 2016, il a sorti « Wenn jetzt für immer wär », un premier morceau qui lui a permis de se faire connaître du public et de faire une tournée en Allemagne et en Autriche. Après avoir déménagé en Allemagne, il a sorti « Besser wenn ich geh » en 2019, un autre succès.

En 2021, il a rejoint le label To The Moon Records, créé par une autre jeune sensation de la scène pop allemande : son ami Vincent Weiss, et s'est entouré du duo tendance de producteurs Achtabahn, une équipe possédant plusieurs disques d'or à son actif.

Cette nouvelle formule s'est révélée être un succès pour l'artiste : Fabian a été nommé « Nouveauté de la semaine » par Amazon et figure en permanence sur les listes éditoriales de Spotify en Allemagne. Avec son single de 2021, « Wenn ich von Liebe rede », qui a atteint 3,5 millions de lectures en streaming, il est sans conteste l'un des jeunes noms de la pop germanophone à surveiller de près en 2022.

Mario Novembre

Ne vous y trompez pas : même si son nom évoque ses origines italiennes, Mario Novembre est né et a grandi à Stuttgart, où il s'est fait connaître à un très jeune âge sur les réseaux sociaux. Il a bâti une incroyable communauté de fans en quelques années seulement :1,5 million d'abonnés sur Instagram et 5,2 millions sur TikTok suivent ses publications quotidiennes.

Mario a sorti son premier titre en 2016, alors qu'il n'avait que 16 ans. Il a continué de sortir des singles jusqu'à son premier album populaire, « Stay », en 2018. Son succès en tant qu'influenceur lui a ouvert d'autres portes : en 2019, il est apparu dans le film « Misfit ». Puis, en 2020, il a joué l'un des rôles principaux dans la série Web « Das Internat », dont il a également signé le générique avec son titre « 10 von 10 ».

2021 a clairement été l'année de sa percée : son single pop « Allein Sein » a fait le buzz sur TikTok, se classant 9e dans les classements allemands avec presque 28 millions de lectures. Le succès s'est confirmé avec le single suivant, « Lautlos ». Ce titre, qui reprend la mélodie de « Dragostea Din Tei », un tube de 2003 interprété par le groupe d'eurodance moldave O-Zone, a dépassé 14 millions de lectures en streaming et s'est hissé à la 15e place dans les classements allemands.

Il a également sa propre émission télévisée : « Mario Novembre - Auch das noch! » sur la chaîne Joyn et a signé le générique de la série Amazon exclusive « Sex Zimmer, Küche, Bad ». Souhaitons à Mario le même succès pour son nouveau single, « Fucked Up », sorti en février 2022.

Rote Mütze Raphi

Toujours coiffée d'une casquette ou d'un bonnet rouge - Rote Mütze en allemand, d'où son surnom - Rote Mütze Raphi est une rappeuse de 19 ans originaire de la région de Koblenz, qui a commencé à produire ses propres sons à son compte et à écrire des paroles à l'âge de 14 ans, pour mieux exprimer ses sentiments.

En 2019, elle a commencé à publier ses freestyles sur Instagram, TikTok et YouTube. Ses vidéos accrocheuses, filmées dans une voiture, lui ont permis d'attirer l'attention de différents médias en ligne spécialisés dans le hip-hop, qui ont partagé son travail, ainsi que du duo de producteurs Achtabahn (qui travaillent également pour Fabian Wegerer dont nous avons parlé plus haut). Ensemble, ils ont créé « C'est la vie », un tube pop-trap instantané qui a désormais cumulé 10 millions de lectures en streaming.

Trois autres singles, associant hip-hop, house et pop, ont suivi en 2020 et ont confirmé l'enthousiasme du public envers Raphi : son single « Heute » a rapidement atteint un million de lectures en streaming.

2021 a été une excellente année pour l'artiste : elle a chanté dans le remix du tube « Love & Courvoisier » par le célèbre groupe de reggae-dancehall Seeed, a été nommée Nouveauté de l'année au New Music Award, et son single électro-pop « Tag Ein Tag Aus », avec la chanteuse Aylo, a franchi le cap des 7 millions de lectures en streaming. Retenez le nom de Rote Mütze Raphi, car vous entendrez beaucoup parler d'elle en 2022.

Difficile de résumer en quelques lignes l'incroyable carrière de ce rappeur berlinois de 33 ans. Ufo361, un mélange entre son prénom Ufuk et le code postal de Kreutzfeld, est arrivé sur la scène hip-hop grâce à son ami Said, rappeur et fondateur du label Hoodrich.

Avec le producteur KD-Supier, ils ont formé le trio Bellini Boyz et ont sorti un premier EP en 2012. Ufo361 a ensuite sorti son premier EP solo la même année. En 2014, Ufo361 a sorti « Ihr seid nicht allein », un premier album qui a marqué la fin de sa collaboration avec Hoodrich. Le rappeur a ensuite créé sa structure Stay High pour rester indépendant.

Avec l'album « 808 » qui a atteint la première place des classements allemand et autrichien en avril 2018, Ufo61 a confirmé son succès et a remis le couvert en novembre de la même année, en sortant l'album « VVS », avec Quavo du groupe de rap américain Migos, qui s'est hissé à la deuxième place dans les classements allemands.

En 2019, Ufo361 a de nouveau atteint les sommets des classements avec son album « Wave ». Il a réitéré l'exploit en 2020 avec son album « Rich Rich », sorti en avril, puis « Nur für Dich », sorti en octobre, une production exclusive du producteur berlinois Sonus030.

En 2021, ses albums « Stay High » et « Destroy All Copies » ont décroché respectivement la première et la deuxième place dans les classements. Il va sans dire que Ufo361 a réussi à devenir un acteur majeur de la musique trap allemande en quelques années seulement. Ses 3 millions d'auditeurs mensuels sur Spotify le prouvent. Son dernier single, le titre mélancolique « Allein Allein », a déjà cumulé plus de 11 millions d'écoutes en streaming ce qui montre que le rappeur de Kreutzfeld est bien parti pour bénéficier d'une couverture exceptionnelle de sa musique en 2022..., et c'est bien mérité !