SOUND CULTURES

La nouvelle vague de révélations féminines en Asie du Sud-Est

Bowkylion
Photo de couverture par : What The duck.
Écrit par : Eamonn Forde
Publié 05 Mar 2021
4 min de lecture
Les talents musicaux féminins méritent d'être sous le feu des projecteurs, car ils fleurissent dans le monde entier dans une incroyable variété de genres et de parcours. C’est la vocation de cette série d’articles, avec une première édition qui met en lumière les artistes féminines de l'Asie du Sud-Est. Voici sept des formidables succès récents qu’il faut garder à l’œil.
Moira Dela Torre (Philippines)

Se décrivant elle-même comme « une conteuse philippine », Moira Dela Torre est une chanteuse-compositrice pop qui a démarré dans les télé-crochets télévisés (elle a été candidate à la première saison de The Voice aux Philippines) puis au cinéma, avec sa chanson Malaya qui a été reprise dans le film indépendant Camp Sawi en 2016. Elle a interprété la chanson-titre de Love You to the Stars & Back l'année suivante. En septembre 2020, elle était l'une des chanteuses principales sur le single caritatif Heal. Ce titre réunissait plusieurs artistes dans le cadre d'une collaboration destinée à recueillir des fonds pour aider les Philippins, dont les revenus ont beaucoup souffert de la pandémie. Sa notoriété n'a cessé de croître au cours de ces dernières années. Son profil Spotify compte aujourd'hui plus de 3 millions d'auditeurs mensuels et elle fait partie des artistes féminines les plus diffusées sur les ondes aux Philippines. 

Morissette (Philippines)

Morissette est connue pour sa voix puissante et son incroyable gamme vocale. Ses apparitions à la télévision et au cinéma ont par ailleurs eu un impact crucial sur l'essor de sa carrière. Elle a été finaliste de l'émission télévisée Star Factor en 2010, alors qu'elle n'avait que 14 ans. Elle a fait ses débuts en 2012, en incarnant Mitchie Torres dans la production philippine de Camp Rock de Disney et elle a participé l'année suivante à la première saison du concours de chant The Voice aux Philippines. Ayant déjà le statut de star dans son pays d'origine, elle intègre la septième place du classement Billboard Next Big Sound aux États-Unis en décembre 2012 avec sa chanson Love You Still (premier morceau qu'elle a co-écrit et co-produit), ce qui fait d'elle la première artiste philippine à accomplir cet exploit. Les paroles de son single Phoenix, sorti à la fin du mois de février 2021, invoquent la force intérieure et résonnent avec l'air du temps et les thèmes sur le courage des femmes. 

Haneri (Singapore)

Née à Perth, en Australie, Hameri a déménagé à Singapour quand elle avait huit ans. Se produisant d’abord avec son nom de naissance Daphne Khoo, elle s'est fait connaître du public pour la première fois dans Singapore Idol à l'âge de 16 ans et a sorti son premier album en 2007. Elle s'installe aux États-Unis en 2010 pour étudier la composition musicale au Berklee College of Music, et finit par changer son nom de scène en 2017 pour marquer un changement dans sa direction artistique. « Je pense que Haneri est beaucoup plus courageuse que moi, un peu plus déjantée et plus directe que Daphne », a-t-elle confié à Time Out. Son EP Milliona, composé de quatre morceaux, est sorti en 2020. Elle a également collaboré en 2021 sur Brighter Side, un single du producteur et DJ vietnamien Hoaprox, marquant un tournant vers la dance et la musique électronique.  

Talitha (Malaysia)

Talitha est ce qu’on appelle une vraie « success story » : elle a commencé à faire de la musique à 15 ans en publiant des covers sur sa chaîne YouTube en 2011, notamment avec des chansons d'Ed Sheeran, de Demi Lovato et de Christina Aguilera. Sa carrière a fait un véritable bond en avant en mai 2016 avec la sortie de son titre OK qui atteint plus d'un demi-million de vues sur YouTube. Son image d'artiste sportive et aventureuse provient en partie de son attrait pour le parkour et l'entraînement physique. Dotée d'une forte personnalité, elle s'exprime ouvertement sur une grande variété de sujets et refuse d'être réduite au silence, comme en témoignent les paroles de ses chansons. « Je vous assure que je suis très sérieuse quant à ma musique et j'ai l'intention de poursuivre ma carrière en y mettant tout mon cœur », a-t-elle déclaré au magazine malaisien Discover KL. « J'adore ce que je fais et je suis passionnée »

Isyana Sarasvati (Indonesia)

Ayant étudié à la Nanyang Academy of Fine Arts de Singapour et au Royal College of Music de Londres, l'auteure-compositrice-interprète indonésienne allie musique et art avec une perspective internationale. Elle a remporté deux récompenses aux Mnet Asian Music Awards (meilleure artiste indonésienne en 2016 et meilleure compositrice de l'année en 2017). En avril 2020, elle a été intégrée à la liste des 30 personnalités de moins de 30 ans de Forbes Asia 2020, dans la catégorie Divertissement et Sports. Son titre Heaven lui a permis de consolider sa réputation dans son pays d'origine, avec près de 30 millions d'écoutes sur Spotify à ce jour. Elle se concentre actuellement sur la prochaine phase de son développement, augurant une carrière et des titres très prometteurs.

Bowkylion (Thailand)

Connue pour ses ballades déchirantes, Bowkylion est une chanteuse-compositrice thaïlandaise et une artiste contemporaine qui sait combiner ces deux univers. Elle s'est lancée dans la musique en réalisant des covers sur YouTube et a étudié le chant au Mahidol University's College of Music à Salaya (en Thaïlande). Entre 2011 et 2015, elle a été la chanteuse principale du groupe de cinq artistes SKIPIT et a participé à son quatrième opus Cœur de Lion en 2020, accompagné d'une exposition d'art reflétant la musique de l'album. Sa capacité à fusionner la musique et l'art dans tout ce qu'elle entreprend a contribué à faire connaître sa personnalité et à renforcer la profondeur de son travail. 

Valentina Ploy (Thailand)

Ancienne candidate de The Voice Thaïlande et finaliste de Miss Univers Thaïlande 2018, Valentina Ploy a utilisé ces plateformes pour démarrer sa carrière musicale en tant que chanteuse et compositrice. En 2020, elle a également prêté sa voix au single Heal. Le titre phare See You In Life, issu de son EP Satellite sorti en 2020, a connu un énorme succès, franchissant la barre des 14 millions d'écoutes rien que sur Spotify. Il est intéressant de noter que sur le marché du streaming, ses deux pays d'origine n'enregistrent pas les meilleurs résultats, les Philippines occupant la première position (où sa musique apparaît dans plusieurs playlists philippines majeures), suivies par la Thaïlande, Taiwan, l'Indonésie et Singapour. C'est un genre d’artiste très moderne, qui sait facilement changer d'univers.