SOUND CULTURES

Notre sélection d'artistes italiens à suivre en 2022 !

Bluem
Photo de couverture par : Bluem
Publié 27 jan 2022
8 min de lecture

Au printemps 2021, à l'occasion de l'Eurovision, concours réunissant un public international, le groupe romain Måneskin a rappelé à l'Europe, et au reste du monde, que les Italiens savaient eux aussi faire du rock. Et, par-dessus tout, ils ont prouvé encore une fois qu'un groupe de rock chantant en italien pouvait se faire connaître dans le monde entier.

Måneskin a ainsi rejoint une longue liste d'artistes italiens qui sont reconnus à l'international justement parce qu'ils tiennent à chanter dans leur langue natale : Laura Pausini, Umberto Tozzi, Mina, Eros Ramazzotti, Paolo Conte, sans oublier les chanteurs d'opéra célèbres dans le monde entier, comme Luciano Pavarotti ou encore Andrea Bocelli. Les Italiens ont su s'approprier des styles internationaux, comme la pop, le jazz ou le rock, et les transformer en versions locales... qui, à leur tour, s'exportent à l'international. 

Pour vous permettre de découvrir la nouvelle scène italienne et d'apprendre à connaître les stars de demain en Italie, et peut-être d'après-demain dans le monde entier, nos équipes locales ont sélectionné certains artistes qui se sont démarqués en 2021 et qu'il faut surveiller de près en 2022 !

Bluem 

Si elle vit à Londres depuis 2014, où elle a emménagé pour étudier la musique et faire démarrer sa carrière, le cœur de Chiara Floris est resté en Sardaigne. Elle a rapidement commencé à composer et à écrire ses propres morceaux, et c’est sous le nom de scène Bluem qu’elle a sorti « Picolina » en 2018, un premier EP composé de trois titres interprétés en anglais.

Après trois années passées à explorer la musique dans son propre univers, Chiara Floris est revenue à sa langue natale et a sorti trois singles début 2021 : « Lunedì », « Martedì » et « Giovedì », qui ont mené à la sortie de « NOTTE » en mai. Expérimental et éthéré, l'album oscille entre la pop alternative, le folk minimaliste et l'electronica et offre à l'auditeur une semaine condensée dans l'esprit de Bluem. L'artiste a eu la chance d'interpréter « NOTTE » sur scène dans le cadre d'une mini-tournée, galvanisée par l'accueil chaleureux que la presse et le public ont réservé à l'album.

Pour son récent single « Fiamme », sorti en novembre dernier, Bluem a été inspirée par son expérience de la scène et par la beauté froide des paysages finlandais. Elle a ainsi composé une ballade électronique qui parle de deux personnes empruntant des voies différentes. Espérons que les prochains concerts de 2022 l'inspireront tout autant !

Emiliano Blangero 

Comptant parmi les artistes de musique classique les plus prometteurs d'Italie, Emiliano Blangero a commencé à jouer du piano dès l'âge de 4 ans et a composé son premier morceau en 2007, à l'âge de 7 ans ! La même année, ce natif d’Alba a commencé à participer à des concerts et à des concours de piano, et a reçu depuis de nombreux prix et récompenses, s'installant par la suite à Turin pour parfaire son art au conservatoire.

En 2019, Emiliano Blangero a fait ses premiers pas avec le single « Think of you », rapidement suivi par « Rivelare », un album piano solo aux tons minimalistes. Acclamé par la critique, l'album a cumulé des millions d'écoutes sur Spotify . Le titre « Eterno viaggiare » s'est démarqué en dépassant un million d'écoutes. En 2020, son single « Oltre » a été inclus dans la compilation « The Shape of Piano to Come » du prestigieux label INRI Classic et a cumulé 500 000 écoutes en streaming sur Spotify.

En 2021, Emiliano Blangero a sorti trois singles qui ont mené à son nouvel album « Moments », qui a été présenté au travers d’une série de concerts en streaming. Il a rapidement atteint des millions d'écoutes en streaming sur Spotify, grâce au style très contemporain et serein des compositions de l'artiste. Le pianiste et compositeur, âgé de 21 ans, a récemment sorti son EP « Una Notte » et est en partenariat avec TikTok Italie, où il sélectionnera sa propre playlist de musique classique.

L I M

Originaire de Milan, L I M est un artiste multidisciplinaire non binaire qui était auparavant l'un des deux membres du groupe d'electronica Iori’s Eyes, avant de devenir artiste solo. « Comet », son premier EP sous le nom L I M, est sorti en 2016 et a été encensé par la critique. Le titre principal, un morceau electro-pop mélancolique, a servi de bande-son dans plusieurs films et documentaires, comme Young Pope ou encore Skam Italia.

L'excellent accueil réservé à « Comet » lui a permis de sortir « Higher Living », son deuxième EP, en 2018. L I M a reçu le prix du Meilleur clip au See You Sound Festival et a reçu une nomination aux Berlin Music Video Awards pour la vidéo de son single « Rushing Guy ». Membre actif et activiste de la communauté LGBTQI+, l'artiste est ambassadeur pour la campagne « Unlike any other » de Spotify en 2020. La même année, L I M et l'artiste Giungla ont sorti « 1986 », un hymne pop-house qui rend hommage au Mois des Fiertés.

En novembre 2021, L I M a annoncé son album suivant, « GLOWING », à travers une diffusion exclusive du single « Bubu » dans le prestigieux magazine de musique électronique, FACT. Début janvier 2022, le musicien a sorti « QUANDO », un nouveau single d'electronica entêtant qui nous donne très envie de découvrir l'album, à paraître en février.

Mida 

Même s'il est considéré comme un nouveau talent de la scène de rap italienne,  Mida, qui est né au Venezuela en 1999, mais a grandi à Milan, a commencé le rap et le freestyle à l'âge de 11 ans. Les freestyles qu'il publiait en ligne ont vite commencé à attirer l'attention : il n'avait que 16 ans quand il a rejoint le label d'Emis Killa, Blocco Recordz, et a commencé à faire des tournées en Italie avec lui.

En 2020, Mida a décidé de prendre un nouveau départ en tant qu'artiste indépendant avec « Ratatah Freestyle #3 », rapidement suivi par « Davvero », un morceau de trap dynamique symbolisant sa nouvelle énergie. Ses sorties suivantes, « MMM » et « Dinero », lui ont rapporté un public croissant. Le dernier morceau a cumulé 400 000 écoutes sur Spotify.

Plus tard dans l'année, il a démontré ses compétences en freestyle dans la très populaire émission de rap sur YouTube Real Talk, et a collaboré avec le rappeur napolitain Nicola Siciliano sur le titre « Slide (Passo Dopo Passo) », un énorme tube qui a dépassé le million de lectures en streaming.

Mida s'est vraiment fait connaître au cours de l'été 2021, lorsque son single « Ricordarmi di Scordarti » est resté pendant plus de 4 mois dans le Top 200 de Spotify Italie. Le titre a cumulé plus de 10 millions de lectures en streaming et a fait le buzz auprès des utilisateurs italiens de TikTok. On ne sait pas ce que Mida nous réserve pour 2022, si ce n’est que l’artiste se définit à présent comme un artiste « urban pop », ainsi que le confirme le ton adopté par son dernier single « Lento ».

Leslie

C'est grâce à l'édition 2019 de l'émission télévisée The Voice of Italy, à laquelle elle a participé en tant que membre de l'équipe de la chanteuse Elettra Lamborghini, que Lisa « Leslie » Cardoni s'est fait connaître auprès d'un plus large public. Cependant, Leslie n'était pas une débutante : elle avait déjà plusieurs titres hip-hop à son actif, comme « Bye Bye » ou l'EP « S/N ».

L'émission télévisée lui a permis de montrer son talent et de prouver qu'elle ne se limitait pas au hip-hop, qui reste néanmoins son style préféré. Le succès de l'émission, associé à son apparition dans un épisode de l'émission de rap sur YouTube Real Talk (cumulant 1,5 million de vues), lui a également permis de sortir son premier EP « Bipolar » fin 2019. En 2020, elle a achevé de démontrer la polyvalence de sa voix sur des sons presque pop, comme « 29 Giugno » ou « Santi & Serpi » (avec le rappeur Ensi et le duo de producteurs italo-américains, The Caesars).

En 2022, l'artiste de 28 ans, originaire de la région des Abruzzes, sortira un nouveau projet qu'elle a annoncé avec des singles orientés trap, comme « Cosa Voglio », « Invisibile », ou encore des titres plus tournés vers l'électro, comme « Spine ». Son dernier single, le mélancolique « 30 Gocce », est sorti début janvier.

Holden

Avant d'adopter le pseudonyme de Holden, emprunté au livre « L'Attrape-cœurs » de J. D. Salinger, Joseph Carta s'était déjà forgé un nom en tant que DJ EDM dans les clubs de la capitale italienne, qu'il fréquente depuis l'âge de 16 ans.

En 2019, Joseph a sorti « Il Giovane Holden », un premier EP sous le pseudonyme Holden composé de trois titres de pop moderne. Il a ensuite évolué vers un style davantage inspiré du trap, avec « Come le Altre » et « Na Na Na ». Ce dernier titre a remporté un vif succès et a rejoint la playlist Top Viral Italie et International sur Spotify. Il cumule désormais plus de 35 millions d'écoutes. Plus orienté vers la pop, le single suivant, « Non fa per me », a emprunté la même voie et a récolté 14 millions d'écoutes en streaming.

Après quelques singles en 2020, Holden a sorti « Prologo » au printemps 2021. Dans ce premier album, il associe la pop italienne, le rock et le trap, sans oublier ses racines ancrées dans l'électronique. Piste phare de son album éclectique, « Roma Milano » dépasse désormais un million de lectures en streaming.

Au début de l'année, il a fait un featuring dans « Con Te », un morceau de cloud rap sur l'album du rappeur romain Gemello. Holden devrait sans aucun doute offrir à ses fans un nouvel album dans les mois à venir. Alors restez à l'écoute !

Après quelques singles en 2020, Holden a sorti « Prologo » au printemps 2021. Dans ce premier album, il associe la pop italienne, le rock et le trap, sans oublier ses racines ancrées dans l'électronique. Piste phare de son album éclectique, « Roma Milano » dépasse désormais un million de lectures en streaming.

 

Flaza

Née en 2001 à Fregene, une ville côtière dans les environs de Rome, Flavia Zardotti, alias Flaza, s'est découvert une passion pour la musique dès son plus jeune âge. Elle a commencé à composer ses propres chansons à l'âge de 12 ans et à produire ses propres morceaux dans sa chambre d'adolescente. En 2020, elle a publié son premier single, « Mille Scatti ».

En 2021, toute l'Italie a pu découvrir la « Piccola Peste » (petite peste), son surnom, et le titre de son deuxième single, un morceau mêlant trap et pop sorti avec le label Honiro Rookies, qui avait repéré son talent. À l'automne 2021, sa personnalité s'est démarquée dans le casting de l'émission de talents télévisée Amici, qu'elle a rejoint en interprétant « Malefica », un titre original qui parle avec ironie du fait de se protéger face à la vie. L'aventure Amici a été de courte durée, mais a permis à Flaza de sortir « Malefica » en single, ainsi que « Nuvole », un autre titre inédit dans la même veine trap-pop.

Flaza a démarré l'année avec « Crisalide », un single étonnant, résolument pop et aux sonorités étonnantes tout droit issues des années 70, qui parle de briser son cocon et de se libérer d'une relation toxique. Crisalide dévoile également une artiste en évolution. Nous avons hâte de voir Flaza affirmer son style dans les mois à venir.

Rayan & Intifaya

Nés en 1993 et 1998, Rayan et Intifaya sont deux frères qui se sont passionnés pour le hip-hop dès leur plus jeune âge. Lorsqu'ils étaient adolescents, ils ont écumé les batailles de freestyle dans les régions de Padoue et de Venise, parfois même en s'affrontant mutuellement. Ils ont sorti leur premier projet ensemble en 2016, mais les deux frères se produisent également en tant qu'artistes solo. Ils ont développé leurs carrières respectives en parallèle au fil des ans.

En 2018, après une série de concerts avec le collectif Yang Attitude au Nord du pays, Rayan a été repéré par DJ MS, un producteur basé à Vicence, qui l'a intégré dans son label Gold Leaves Academy. Il lui a permis de produire plusieurs tubes, comme le  décontracté « Piccolo Bastardo ».

Intifaya a également rejoint le label en 2019. Ensemble, ils ont signé l'EP « 4Blood ». En 2020, après plusieurs singles dont l'efficacité trap leur a permis de gagner en popularité, ils ont signé leur premier album « & ».

2021 a été un excellent cru pour le duo, qui a été soutenu par les nouveaux grands noms de la scène de rap italienne. Le rappeur milanais VillaBanks les a rejoints dans « Dope », dont le clip a été vu plus de 1,5 million de fois, tandis que Touché a participé à « ‘Sa7Bi », un titre qui dépasse désormais les 7 millions de lectures en streaming. Fin 2021, Rayan et Intifaya ont sorti le single « Moonlight », avant la sortie imminente de leur nouvel album.